Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Bourgeons sous la neige

Bourgeons sous la neige

“Humanisme irréel” — Poésie concise d'origine Japonaise, genre “haïku”

Publié le par Francis Tugayé
Publié dans : #HAÏGAS & HAÏSHAS


 

Atteignez l'image élargie / Reach enlarged picture « Les monnaies-du-pape (haïga) »

 

Graziella Dupuy (ink, gold leaf) & Francis Tugayé (haiku) © January 2014

 

 

un haïga qui chaque jour, nous l'espérons, imprégnera nos yeux de lumière...
 

a haiga who each day, we hope, will impregnate light in our eyes...
 

 

¤ ¤ ¤

 

Les monnaies-du-pape

luisent sous la lune froide

– gouttes de lumière.

 

The money plant

gleams under the cold moon

– drops of light.

 

FT 02/02/2002

Tr. 01/08/2010

 

¤ ¤ ¤
 

 

Atteignez la séquence « Blancheurs hivernales... »
 

Voir les commentaires

Publié le par Francis Tugayé
Publié dans : #HAÏKU (RECUEILS)

 


Graziella Dupuy et Lise Robert
sont heureuses de vous présenter leur recueil

 

 

“TheBookEdition.com”, juillet 2013
Reliure pelliculée (104 pages)
ISBN 978-2-9546043-0-5

 

 

Le livre HAÏGA & HAÏSHA poésie de l\'éphémère 

 

 

       [4ème de couverture]

 


Né au Japon, le « haïku » est la forme poétique la plus concise au monde.
5, 7 et 5 syllabes (une seule ligne en japonais : 17 mores) suffisent à sous-
tendre la diversité des sensations éprouvées face à la réalité.    

 

La pratique du « haïga » commence à apparaître à l’époque Edo (milieu
du XVIIIème siècle) – cette forme artistique qui réunit encre, peinture et
calligraphie est caractéristique de la culture japonaise.

 

Le « haïga » (image & haïku) poursuit jusque dans nos contrées son petit
bonhomme de chemin…

 

La photographie va permettre de voler un peu de l’âme de Dame Nature.
Finalement va naître un nouveau genre, le « haïsha » (photo & haïku)…

 

Le dessein principal du haïga et du haïsha est de saisir… l’insaisissable –
soit une vision instantanée de la perception des “trois fois rien de la vie”,
soit un moment éphémère au cœur d’une perception émotionnelle ancrée
et/ou ressentie dans la réalité évoquée en un seul souffle…

 


      Graziella Dupuy      
                        (Auvergne, France)


                                                  &    

                                                      Lise Robert       

                                               (Saint-Denis-sur-Richelieu, Québec)  

se joignent dans un agréable partage pour nous offrir qui ses « haïgas »
(Graziella), qui ses « haïshas » (Lise). Ainsi, elles nous convient à nous
laisser aller selon nos propres sensibilités et nos humeurs du moment…



ÉDITION BILINGUE (Français/Anglais)

 

 

                          [extraits haïkus/brefs & haïgas/haïshas]

 


                cliquer sur les images pour les agrandir / click on the pictures to enlarge
         





      

La version de cet article sur le blog « Au gré d'un souffle » de Graziella Dupuy

Voir les commentaires

Publié le par Francis Tugayé
Publié dans : #HAÏKU (ESSAIS)

      

 

                

   

Voir les commentaires

Publié le par Francis Tugayé
Publié dans : #HAÏGAS & HAÏSHAS

 

 

Atteignez l'image élargie / Reach enlarged picture « Bonhomme de neige (haïga) »

 

Graziella Dupuy (washing) & Francis Tugayé (haiku) © January 2013

 

 

¤ ¤ ¤

 

Bonhomme de neige.
Sur son épaule bancale
repose la lune.

 

 Snowman.
On its wobbly shoulder
rests the moon.

 

FT 01/02/2012
Tr. 24/12/2012

 

¤ ¤ ¤
 


Atteignez la séquence « Blancheurs hivernales... »
 

Voir les commentaires

<< < 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 > >>

BOUILLE PÂLICHONNE

 

 
Francis Tugayé
Tarbes, Hautes Pyrénées


 poète (genre “haïku”), atelier d'écriture,

arts plastiques (éclectisme),
cinéma (fan de), musique (Jazz & World),

jeux stratégiques (Echecs & Go)
 

DESSEIN

En quête permanente
d'un équilibre extrêmement délicat

entre l'essence originelle du haïku
et... ce que nous sommes

 


Le haïku, l'art de suggérer

L'instant fugitif, la retenue,

le non-dit, l'implicite

Hébergé par Overblog