Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Bourgeons sous la neige

Bourgeons sous la neige

“Humanisme” au réel. Poésie concise d'origine Japonaise, genre “haïku”

Publié le par Francis Tugayé
Publié dans : #HAÏKU (ESSAIS)

 

 

dedicated to / dédié à Graziella Dupuy

 

         

 

Louve blanche des neiges

Louve blanche des neiges / Snow white she-wolf 
              

   

 

Thanks to Elaine Andre (Michigan, USA), a new English version I like very much
Grâce à Elaine Andre (
Michigan, USA), une nouvelle version du haïku en Anglais

 

 

Commenter cet article

M'amzelle Jeanne 27/01/2013 12:38


Ce sont des pépites de grands crus... ha¨kaïkus et encres.. merveilleux ensemble!
Je ne suis que de passge.. par accident.. et c'et un grand bonheur !

Francis Tugayé 28/01/2013 11:09



M'amzelle Jeanne, merci de marquer ton passage de tes impressions



Sous un toit d’ardoises
un mur crème... l’enfant d’hier
grimpe au cerisier.

FT 07/03/2012
v1 17/06/2008


Bises
Francis



lasidonie 13/12/2012 10:01


Françis, Je fais partie de l'atelier...(sido cidoulane) depuis peu, découvert sur F.B sur lequel je passe de temps à
autre.  Je suis arrivée sur ce blog par cet intermédiaire. Cela fait assez longtemps que le Haïku, le tanka, m'intéressent (un voyage au japon récent m'a séduite); j'en ai publié sur blog
mais je vois maintenant que c'était du "tâtonnement" !


Merci d'offrir une ouverture sur cette poésie très stimulante.


 

Francis Tugayé 13/12/2012 18:40



Chère Sido
un peu sur les rotules, je n'avais pas fait le lien... et pourtant

NOTE (je reprends ta correction pour la maintenir ici)
« j'en ai publiés sur le blog »

« les haïkus » (le pluriel des mots étrangers en langue française)

« blog » sélectionné puis un clic sur le chaînon pour insérer le lien



lasidonie 11/12/2012 19:11


J'ai suivi les liens ; Merci. Je mesure les difficultés et les subtilités d'un Haïku réussi !


 

Francis Tugayé 12/12/2012 12:17



Chère Sido

Si cela pouvait t'intéresser – et que tu prennes les mesures adéquates
(voir sous ma signature) pour ne pas avoir de problème en t'inscrivant sur Facebook –,
tu pourrais atteindre le groupe « ATELIER HAÏKU & DÉRIVÉS »


Bises
Sixfrancs


Le groupe « ATELIER HAÏKU & DÉRIVÉS » a été créé le 28 février
2012 par Francis Tugayé
Pour atteindre ce lien, il faut être inscrit sur Facebook [1]              

Mes tentatives sur des modèles « améliorés » de forum furent assez décevantes.
J'ai donc créé ce groupe sur Facebook – les groupes y sont beaucoup plus réactifs. 


Objectif de l’atelier

Échanges sur la pratique du haïku et de ses dérivés 
Haïku bref, 5/7/5 ou de forme libre. Senryû bref, 5/7/5 ou de forme libre.
Haïga & haïsha. Haïbun. Renku. Tanka. Kukaï en ligne. Publications.

« Fichiers » (bouton en haut à droite du groupe)
– NOTES À L'ATTENTION DES POÈTES HAÏJINS
– GLOSSAIRE HAÏKU & CULTURE JAPONAISE

Pour créer un groupe d'échange, je devais choisir à l'avance (!) des... futurs membres.
Désolé d'avoir éventuellement préjugé de vos intentions.
Au besoin, vous pouvez désactiver les « Notifications » (bouton en haut à droite du groupe)

 
[1] Inscription sur Facebook

Beaucoup de gens hésitent à franchir le pas, non sans juste raison.
Diverses précautions sont à prendre – assez simples, je peux vous les indiquer

Paramètres de confidentialité – un point important... à ne surtout pas négliger
Si vous étiez intéressés, joignez-moi à l’adresse de courriel : francis.tugaye CHEZ wanadoo.fr





lasidonie 09/12/2012 20:56


Dans cette version L3  je perds le contraste entre le fond brumeux et l'éclatant de la  fourrure que je voulais exprimer. Mais pourquoi pas ;


"cent fois sur le métier..." idéal pour progresser. Merci pour tes conseils précieux.

Francis Tugayé 11/12/2012 14:04



Chère Sido
encore une fois, reprends le contexte précédent – je dois donc y retourner...
Bien, voici la suggestion



Brume autour des arbres –
la blancheur d'une fourrure
juste entraperçue

Suggestion (amendable) pour Sidonie



Dans un haïku on procède par juxtaposition, le contraste est là offert au lecteur


Comme dans cet essai




Pie en manteau noir
sur la barrière du champ.
Neige et ciel laiteux.

FT 25/06/2001

« Ciel blanc d'hiver » (séquence) http://0z.fr/VqLuO
« effets métaphoriques » (article) http://0z.fr/0q8oz



lasidonie 05/12/2012 22:56


Merci pour ces précisions : Je propose


Arbres embrumés, ou : forêt dans la brume ?

Francis Tugayé 07/12/2012 13:41



Chère Sido
ne dissocie pas ton essai L1 du reste – rappelle les lignes 2 et 3.
Je reprends ton essai original que je vois plus en te répondant :



Brume noit les arbres
La blancheur d'une fourrure
capte mon regard



où (pour mémoire) je signalais l'absence de l'article en L1 (sujet suivi d'un verbe conjugué).
Je te suggérais de ne pas employer 2 verbes pour mieux attirer l'attention du lecteur.


« Arbres embrumés »
Moins il y a d'adjectif, mieux c'est – les substantifs permettent souvent de s'en passer.

« Forêt dans la brume »
Qu'est-ce l'on perçoit le plus ? La forêt ? La brume ?



Allez, je tente quelque chose



Brume autour des arbres –
la blancheur d'une fourrure
juste entraperçue

Suggestion (amendable) pour Sidonie



Je ne précise pas quelques détails, je préfère d'abord faire appel à ton intuition.
Sinon qu'il est sans doute possible d'optimiser L1 – nous verrons...



Bises
Sixfrancs



lasidonie 27/11/2012 11:06


Un très bel ensemble photo et haïku, cela me donne envie d'un essai ( en espérant votre correctif)


 


Brume noit les arbres


La blancheur d'une fourrure


capte mon regard


( j'avais écrit brume sur pour respecter 5 syllabes, mais noit me parait creer un contraste avec le clair de la fourrure)

Francis Tugayé 02/12/2012 17:23



Chère « lunatique » Sido
merci de ton aimable passage.

La forme 5/7/5 n'est pas obligée en français – ce n'est qu'un idéal.
Surtout, c'est un exercice très difficile où il faut éviter toute cheville inutile
et toute contorsion qui irait à l'encontre de la syntaxe de notre langue.

Ainsi « (La) brume noit les arbres » fait appel à un article
car le sujet (brume) est suivi d'un verbe conjugué au présent.

Idéalement, il vaut mieux éviter deux verbes pour mieux capter l'attention du lecteur vers
un seul et unique point focal – comme les branches d'un éventail autour d'un seul rivet.

Je te laisse tenter de modifier L1...




Bises
Sixfrancs



Un écho brumeux


Grésil sur le lac.
Du cygne au fond de la brume
l’ultime sillage...




« Grésil sur le lac » (haïga GD & FT)
blog de Francis Tugayé http://0z.fr/9Aivj
blog de Graziella Dupuy http://0z.fr/4j_my







ABC 13/05/2012 21:41


Juste un petit passage sous l'œil du maître


Chante le coucou
À la chorale printanière
Près peints de jaune


 


Larmes de mai


N'arrêtent pas le printemps


Coucou au bois


 

Francis Tugayé 14/05/2012 12:07



Chère Annick
merci de marquer ton passage

Si je puis me permettre,
évite de placer plusieurs « kigos » (mot ou expression de saison)
Tous ces passages suggèrent ou signalent le printemps :
coucou / printanière / peints de (fleurs) jaune / mai / printemps
Les deux premiers sont acceptables : coucou / printanière

Attention aussi aux presque redites : chante / chorale

Bises
Sixfrancs



ABC 10/04/2012 22:14


Hurlant à la lune


La louve crie sa détresse


Nuit cauchemardesque


ABC


 

Francis Tugayé 10/04/2012 23:11



Chère Annick
merci de marquer ton passage avec ton poème.


Bises
Sixfrancs




Un « haïku » ne dit pas, il suggère une sensation, une émotion.



Brume de printemps.
Elle triture à son doigt
une empreinte rouge.

« Sensualité » (séquence) http://0z.fr/rlqhR



Alice 20/03/2012 08:36


Magnifique ..


Bonne journée


M-Alice

Francis Tugayé 20/03/2012 21:26



Chère Marie-Alice
merci d'exprimer ton impression


Je note les références de ton blog et tâcherai de m'y perdre...

Bises
Sixfrancs

Les Merveilles du Pays d'Alice 



Reinette 04/03/2012 09:30


superbe


j'aime beaucoup


bonne journée

Francis Tugayé 04/03/2012 19:04



Reinette, merci d'exprimer ton impression



Un haïku qui complètera la séquence « Ciel blanc d'hiver » http://0z.fr/VqLuO





Bonhomme de neige.
Sur son épaule bancale
repose la lune.

FT 01/02/2012



Amitiés


Francis


 



BOUILLE PÂLICHONNE

 

 
Francis Tugayé
Tarbes, Hautes Pyrénées


 poète (genre “haïku”), atelier d'écriture,

arts plastiques (éclectisme),
cinéma (fan de), musique (Jazz & World),

jeux stratégiques (Echecs & Go)
 

DESSEIN

En quête permanente
d'un équilibre extrêmement délicat

entre l'essence originelle du haïku
et... ce que nous sommes

 


Le haïku, l'art de suggérer

L'instant fugitif, la retenue,

le non-dit, l'implicite

Hébergé par Overblog