Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Bourgeons sous la neige

Bourgeons sous la neige

“Humanisme” au réel. Poésie concise d'origine Japonaise, genre “haïku”

Publié le par Francis Tugayé
Publié dans : #HAÏKU (ESSAIS)

 

 

~Streetbrush~ La dernière rose+

 

Écrit en octobre 2005
alors que ma maman était opérée.

    

Assise sur son fauteuil roulant électrique,
elle a ensuite pu admirer les roses pourpres...


Roses en haut du prunier

Le vieux prunier et le rosier grimpant.
Ils ont été emportés par la tempète de 2009.
Plus d'ombrage sur la table de jardin.

 

Commenter cet article

M'amzelle Jeanne 26/04/2013 18:14


MERCI !
Merci pour tout..

Francis Tugayé 27/04/2013 23:43







M'amzelle Jeanne 25/04/2013 20:58


Je suis émue cher Francis !
Tu as beaucoup de coeur, ta maman aimée devait se sentir portée par la tendresse que tu lui offrais. Et le petit coin d'ombre est fabuleux pour y articuler grand nombre d'haïkus.. d'autres arbres
reviendront !
Amitiés sincères.

Francis Tugayé 26/04/2013 13:10



M'amzelle Jeanne, un copié/collé de ton autre commentaire – veille à ne pas les multiplier


« Je viens de voir que ta maman est dans ses 88 ans... je souhaite que sa santé reste
longtemps sans gros problèmes, je viens d'avoir 84 ans et me sens bien douloureuse chaque matin !


Je vous embrasse tous les deux. »

Mes réponses

M'amzelle Jeanne, Phifine (ma maman) a atteint ses 90 printemps le 15/10/2012.
Nous pouvons donc continuer, moi et ma sœur, à lui rendre ce qu'elle a su donner.

Si elle ne peut plus marcher, elle baguenaude sur son fauteuil électrique sans se plaindre.
Une fois par mois, nous utilisons un véhicule confié par une association “Trans'Hand” (coût
dérisoire) afin qu'elle puisse être chez elle 2 journées – elle admire les fleurs autour d'elle



Berceau de glycine.
Frôlé par un gros bourdon
un pétale en vrille.

FT 29/05/2010
« Berceau de glycine »


 


Une précision : « haïku » (h aspiré) donc « le haïku », « un grand nombre de haïkus »

Je touche du bois pour toi, M'amzelle Jeanne


Bises
Sixfrancs



Moog 19/10/2010 23:36



quelle chaleur !


de l'ombre du vieux prunier


juste le souvenir



Francis Tugayé 20/10/2010 01:41



Hmmm... eh oui



Au gré d'un souffle-over-blog. 10/10/2010 14:34



Tant d'amour et de nostalgie, ce qu'il reste... un émouvant souvenir - G.D



Francis Tugayé 10/10/2010 17:18



Il restera toujours quelques racines...



m.o.p. 27/09/2010 22:29



Beaucoup d'émotion contenue dans ce beau haïku.



Francis Tugayé 28/09/2010 01:43



Marcel, encore merci d'offrir “une fleur” qu'appréciera ma maman.



Gisèle 27/09/2010 18:20



C'est émouvant Francis. Et beau.



Francis Tugayé 27/09/2010 18:53



Gisèle, merci d'exprimer tes impressions


 


Et ma maman accepte très bien ses conditions – en octobre elle atteindra son 88ème printemps...



BOUILLE PÂLICHONNE

 

 
Francis Tugayé
Tarbes, Hautes Pyrénées


 poète (genre “haïku”), atelier d'écriture,

arts plastiques (éclectisme),
cinéma (fan de), musique (Jazz & World),

jeux stratégiques (Echecs & Go)
 

DESSEIN

En quête permanente
d'un équilibre extrêmement délicat

entre l'essence originelle du haïku
et... ce que nous sommes

 


Le haïku, l'art de suggérer

L'instant fugitif, la retenue,

le non-dit, l'implicite

Hébergé par Overblog